Réduction mammaire

L’intervention

Le chirurgien pratique deux incisions: la première autour de l’aréole et la deuxième verticalement de l’aréole jusqu’au pli en-dessous du sein.
Il enlève ensuite l’excès de peau et/ou de tissu glandulaire et repositionne la peau, le mamelon et l’aréole.
Une réduction mammaire peut être accompagnée d’une correction des mamelons ou d’une réduction de l’aréole.

L’anesthésie :

Une chirurgie reduction mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure deux à trois heures.

Les cicatrices :

La réduction mammaire laisse une cicatrice autour du mamelon et une cicatrice verticale qui court de l’aréole au sillon du sein réalisant un « T » inversé ou une ancre de marine.
La cicatrice due à une chirurgie reduction mammaire est une séquelle obligatoire de cette chirurgie. Le but est d'obtenir une cicatrice de la meilleure qualité possible.
Initialement, les cicatrices de la réduction mammaire sont rouges. Six mois après l’intervention, les cicatrices commencent à s’estomper et s’égaliser.
Vous pouvez accélérer le processus de guérison des cicatrices en les massant à l’aide d’une crème hydratante deux semaines après l’intervention.
Comme toutes les cicatrices, les cicatrices engendrées par l'intervention de réduction mammaire sont définitives et indélébiles. Leur aspect peut être rouge et visible pendant plusieurs mois. Totalement imprévisible, Il faudra attendre 09 à 12 mois pour que les cicatrices arrivent à maturité et qu’elles deviennent peu visibles.

Trois cicatrices

Deux cicatrices

Une cicatrice

La convalescence :

La réduction mammaire nécessite entre un et deux jours d'hospitalisation. Il est également important de rester au repos pendant environ une semaine afin de permettre aux tissus de mieux s'accoler.
Un arrêt de travail entre deux et trois semaines est également à envisager après une chirurgie reduction mammaire. On conseille d'attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Suites opératoires :

Les suites opératoires d’une chirurgie reduction mammaire sont généralement simples et peu douloureuses.
Après 24 à 48 heures, le premier pansement est retiré et remplacé par un soutien-gorge assurant une bonne contention (type soutien-gorge utilisé pour le sport).
Le chirurgien met également en place des drains sous-cutanés (petits tubes) afin d’évacuer les sécrétions. Ces drains sont retirés en moyenne trois jours après la réduction mammaire.

  • Douleurs : Les douleurs d’une réduction mammaire sont modérées et sont calmées assez vite par des médicaments antalgiques et parfois anti-inflammatoires.
  • Œdèmes : Il existe habituellement un œdème, ecchymoses, qui s'amenderont progressivement. L'œdème aura totalement disparu en trois mois, ce qui permettra de juger au mieux les résultats. Une sensation de tension est fréquente sur les seins.

Résultat :

Le résultat est appréciable rapidement, le galbe du sein reste naturel et sensible aux variations hormonales et le résultat ne commence à se voir qu’après un délai de deux à trois mois. Ce temps est nécessaire à l'assouplissement des seins. Le résultat n’est définitif qu’au bout de 09 à 12 mois.
L’aspect du sein pourra évoluer dans le temps en fonction des modifications hormonales et des variations de poids.
Lorsque la réduction mammaire est motivée par des raisons purement esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que subjectivement. Il est donc important d'admettre que les résultats obtenus peuvent ne pas correspondre exactement aux résultats espérés.

Devis

Newsletter