Chirurgie de réduction mammaire : en vogue chez les adolescentes

Réduction mammaire > Blog > Chirurgie de réduction mammaire : en vogue chez les adolescentes
Publié le : 10 Janvier 2018 à 11:08
Chirurgie de réduction mammaire : en vogue chez les adolescentes

Alors que la majorité des femmes adultes veulent une poitrine plus volumineuse, les adolescentes sont de plus en plus nombreuses à vouloir réduire la taille de leurs seins. En effet, elles sont nombreuses à souffrir d’une macromastie et veulent à tout prix y remédier quitte à passer sous le bistouri.

Pourquoi cette augmentation en nombre ?

Ces dernières années, les adolescentes sont nombreuses à avoir une poitrine trop volumineuse. Les spécialistes avancent trois hypothèses aux causes possibles de ce phénomène à savoir :

  • une puberté qui survient de plus en plus tôt
  • l’obésité qui influence la taille des seins
  • la présence en quantité d’oestrogène environnemental

En ce qui concerne l’oestrogène environnemental, que l’on appelle aussi xéno-oestrogènes, ce sont des substances qui imitent l’hormone produite par notre corps or celle-ci influe sur la taille des seins. Cet oestrogène artificiel est présent partout autour de nous que ce soit dans les pesticides, les produits alimentaires, la viande d’animaux ou encore le plastique. Il est utilisé pour accélérer la croissance et même s’il ne touche pas directement les hommes, la consommation des produits qui en contiennent influe sur notre organisme.

En quoi consiste la réduction mammaire chez les adolescentes ?

La réduction mammaire est une chirurgie qui a pour but de réduire la taille des seins. L’approche peut varier d’un cas à l’autre puisque parfois, une simple liposuccion suffit pour retirer la graisse superflue. Dans tous les cas, cette intervention ne peut être réalisée que lorsque les seins ont terminé leur développement. Et durant l’intervention, le chirurgien doit faire attention à ne pas toucher les canaux galactophores qui permettront à l’adolescente d’allaiter plus tard.

En savoir plus sur la réduction mammaire en Tunisie ici.