Réduction mammaire : quelle est la taille idéale ?

Réduction mammaire > Blog > Réduction mammaire : quelle est la taille idéale ?
Publié le : 27 Avril 2018 à 14:18
Réduction mammaire : quelle est la taille idéale ?

Quand on veut réduire la taille de ses seins, il n’y a pas de « taille idéale » à proprement parler puisque ce critère doit être choisi en fonction de la taille et de la morphologie générale de chaque femme. Mais là encore, le spécifier n’apporterait rien aux résultats finaux puisque la chirurgie ne peut se plier à une taille de bonnet précise. Voici pourquoi …

La chirurgie de réduction mammaire

Avoir une poitrine volumineuse n’est pas forcément une bonne chose. En effet, cela peut engendrer un complexe profond chez les adolescentes sans compter que le poids des seins entraîne également des douleurs au niveau du cou, du dos et des épaules. Et toujours à cause de leur poids, ils auront tendance à s’affaisser ce qui donne une silhouette peu flatteuse. C’est pour cela que les femmes sont de plus en plus nombreuses à demander une mammoplastie de réduction mammaire.

D’une manière générale, cela consiste à réduire la taille des seins. Pour ce faire, le chirurgien peut :

  • Faire appel à une simple liposuccion à condition que la patiente ait encore une peau saine et élastique au niveau de la poitrine : le retrait de la graisse en trop permettra alors d’avoir des résultats visibles une fois que la peau se sera rétractée
  • Faire appel à la chirurgie : c’est la solution idéale quand il y a, en plus de l’excès graisseux, un excès cutané et tissulaire. L’intervention permettra alors de retirer tout ce qui dépasse et de remonter l’aréole à la bonne hauteur. Cette approche est idéale même lorsque la peau a perdu de son élasticité puisqu’un redrapage sera alors effectué pour retrouver une peau lisse et bien tendue

Le choix de la taille

Durant la première consultation, les patientes doivent dire au chirurgien quelle est la taille de bonnet souhaitée après l’intervention. Il s’agit d’une information importante que le praticien ne pourra pas forcément remplir.

En effet, contrairement à la mammoplastie d’augmentation mammaire qui consiste à insérer des prothèses ou à injecter de la graisse, le chirurgien ne peut prévoir à l’avance les résultats d’une réduction mammaire.

Bien sûr, il fera tout pour se rapprocher le plus possible de la taille souhaitée, mais il n’a aucune influence sur l’évolution probable de la cicatrisation future et sur la rétractation de la peau.

Ainsi, même si à la sortie du bloc, vous avez la taille souhaitée, celle-ci peut diminuer au fil des jours avec la rétractation de la peau et des tissus. De même, les résultats peuvent être légèrement supérieurs à ceux désirés.

Il est essentiel de faire comprendre cela aux patientes pour ne pas créer une certaine désillusion ou insatisfaction.

Dans tous les cas, il n’y aura pas de très grande différence, même si le résultat est approximatif. Et si vous avez espéré une poitrine plus grande que celle obtenue, il est toujours possible d’apporter une correction par le biais d’injections de graisse (lipofilling).

En savoir plus sur la réduction mammaire ici.