Découvrez tout sur la réduction mammaire

Email

contact@cosmeticatravel.com

Téléphone

00216 24 22 55 45

Le grand âge : un facteur de risque

Accueil Blog Reduction Mammaire Le grand âge : un facteur de risque

Le grand âge : un facteur de risque

D'ici à 2020, la population vieillissante Française sera telle que les infrastructures médicales doivent s'y adapter pour offrir les meilleures prises en charge. Pour ce faire, le personnel médical devra dès maintenant maîtriser les progrès des techniques de chirurgie et assurer un suivi post-opératoire efficace, car l'état de santé des seniors est totalement différent de celle des plus jeunes.

Grand âge = organisme fragile

Que l'on veuille ou non, dès qu'on dépasse le cap des 70 ans, notre âge devient automatiquement un facteur de risque pour toute intervention chirurgicale. En effet, avec le processus de vieillissement, notre corps et notre organisme perdent petit à petit leur capacité d'adaptation ce qui rend la convalescence après une opération longue et pénible pour le senior. Pour essayer de rendre la situation la plus confortable possible, le personnel médical doit faire l'effort de s'adapter à tous les cas qui se présente à lui.

L'anesthésie : un risque pour les seniors

Dès lors qu'un senior doit se faire opérer, le premier risque auquel il est exposé est l'anesthésie. C'est pour cela que l'anesthésie générale n'est plus aussi sollicitée pour ces patients vieillissants. Pour y remédier, des progrès ont été entamés dans ce domaine et le personnel médical a désormais le choix d'utiliser une anesthésie locale ou une locorégionale selon les cas. Ces deux anesthésies permettent de cibler une partie précise du corps afin de réduire les risques.

Une respiration artificielle obligatoire

Puisque chez le senior, le système respiratoire est souvent faible, au cours de chaque intervention, le patient devra être assisté par une respiration artificielle. Cela réduira les risques et l'aidera à respirer correctement pour que son état reste stable. Quoi qu'il en soit, la vigilance devra toujours être de mise que ce soit avant, pendant ou après l'intervention.

Les risques accrus avec les pathologies du grand âge

Lorsqu'on vieillit, de nombreuses pathologies apparaissent telles que l'hypertension, l'insuffisance rénale, l'athérosclérose, les maladies cardio-vasculaires, ... Les chirurgiens doivent donc opérer dans ces contextes ce qui leur demande plus d'attention et de vigilance. Même si ces dernières années, les services hospitaliers reçoivent de nombreux seniors à opérer, le rythme risque de s'accélérer d'ici à 2020.

À l'opération et aux pathologies il faut rajouter le fait que l'organisme de nos ainés s'est petit à petit dégradé au fil des ans et est très vulnérable face aux agressions externes. Le pire c'est que ces différents facteurs peuvent interagir entre eux ce qui rend la tâche du personnel médical encore plus complexe.

 

Une récupération lente et difficile

Après une intervention chirurgicale, les seniors récupèrent moins vite et moins bien que les plus jeunes et cela, à cause de leur organisme affaibli et par l'âge et par l'opération. Il faut donc assurer un suivi post-opératoire méticuleux et pour cela, le personnel médical doit s'apprêter à toutes les éventualités.

- Troubles de comportement : au réveil, les patients âgés affichent souvent des troubles comportementaux, souffrent d'hallucinations et d'agitation. Ce sont les effets secondaires que peuvent entraîner les sédatifs et analgésiques qu'on leur a administré.

- Un transit digestif capricieux : suite à une opération, le senior peut avoir des problèmes digestifs. Les reins et le système urinaire peuvent également suivre la tendance à cause de la fatigue.

- Les infections : chez les personnes âgées, les risques infectieux sont plus importants puisqu'elles ont des défenses immunitaires affaiblies. Il faut également souligner que le thymus, un organe qui joue un rôle majeur dans notre système de défense, est le premier organe à être touché par le processus de vieillissement.

Pour les chirurgiens, le personnel médical et les services hospitaliers, la maîtrise des nouvelles techniques de chirurgie et des suivis post-opératoires est impérative pour pouvoir affronter la nouvelle vague de personnes vieillissantes de 2020. Découvrez également le matériel médical sur http://www.astelos-sante.com/