Découvrez tout sur la réduction mammaire

Email

contact@cosmeticatravel.com

Téléphone

00216 24 22 55 45

Comment corriger une poitrine trop volumineuse ?

Accueil Blog Reduction Mammaire Comment corriger une poitrine trop volumineuse ?

Comment corriger une poitrine trop volumineuse ?

Alors que la majorité des femmes rêvent d'avoir un bonnet D ou E, certaines souhaitent avoir une poitrine moins généreuse. En effet, avoir une poitrine trop volumineuse peut être vécu comme un handicap ou un complexe chez certaines femmes. Des seins trop gros peuvent même engendrer des douleurs physiques au niveau du cou, du dos ou encore des épaules. La chirurgie esthétique de réduction mammaire est la seule solution pour y remédier.

Qu'est-ce qui entraîne l'hypertrophie mammaire ?

L'hypertrophie mammaire qui se définit par des seins trop gros peut être due à :

- Un développement anormal d'une glande mammaire

- Un sur poids

- Une disproportion mammaire qui se traduit par un sein plus gros que l'autre

Quel est le principe de l'opération ?

La réduction mammaire vise à réduire la taille des seins sans détruire leur forme. Le chirurgien va alors réduire la glande mammaire, remodeler le nouveau sein et enlever l'excédent cutané.

Qu'est-ce qui se passe avant l'opération ?

Comme pour toutes chirurgies, un bilan préopératoire sera demandé à la patiente avant l'opération. Ce bilan préopératoire devra être accompagné d'une mammographie et d'une échographie mammaire.

Ensuite, la patiente devra consulter le médecin anesthésiste au moins 48 heures avant la date de l'opération. Il faut noter que toute réduction mammaire se fait sous anesthésie générale.

Comment se déroule l'intervention ?

Lorsque la patiente aura été placée sous anesthésie, l'intervention pourra commencer. Elle peut durer entre une heure à trois heures selon le volume de glande à enlever. L'hospitalisation dure entre deux à trois jours selon l'état de la patiente.

Quelles sont les suites opératoires ?

Après une réduction mammaire,

- la douleur est assez faible, mais une sensation de fourmillement peut durer pendant les premiers jours

- les fils seront retirés au bout de deux à trois semaines

- des ecchymoses apparaîtront, mais elles disparaîtront après une ou deux semaines

- les mamelons seront un peu engourdis pendant quelques mois

- la patiente devra porter un soutien-gorge de maintien de jour comme nuit pendant au moins un mois

- les activités physiques seront totalement proscrites pendant un mois, le temps que la cicatrisation soit totale

- il faut prévoir un arrêt de travail entre cinq à 15 jours

Qu'en est-il des cicatrices ?

Les cicatrices sont inévitables suite à une réduction mammaire puisque pour réduire le volume glandulaire, le médecin devra faire quelques incisions. L'importance des cicatrices dépendra de l'élasticité de la peau et de la quantité de peau enlevée.

Dans certains cas, il est possible de n'avoir qu'une seule une cicatrice circulaire autour de l'aréole, mais dans la majorité des cas, à cette cicatrice sera ajoutée une cicatrice verticale entre l'aréole et le sillon sous mammaire.

Dans les premiers mois, les cicatrices seront nettes, mais elles s'atténueront au fil du temps. La cicatrisation reste néanmoins longue et leur évolution peut varier d'une patiente à l'autre. Au bout d'un an, les cicatrices ne ressembleront qu'à des lignes blanches assez fines et si elles sont trop apparentes, il sera possible de les atténuer par le biais de la chirurgie.

Enfin, il est recommandé de ne pas les exposer aux coups de soleil pour éviter des complications.

Quels sont les risques d'une réduction mammaire ?

Puisqu'il s'agit d'une chirurgie, la réduction mammaire expose la patiente à divers risques liés et à l'anesthésie et au geste chirurgical. Pour les réduire, la seule option est de choisir un chirurgien compétent et expérimenté.

Les résultats sont-ils immédiatement visibles ?

Après l'intervention, la patiente se sentira plus légère, mais le résultat final ne se verra qu'au bout de deux à trois mois. En général, les résultats sont stables dans le temps, mais il faut éviter une trop importante variation de poids. En savoir plus sur la réduction mammaire en video ici.

Combien coûte une réduction mammaire ?

Même si la réduction mammaire entre dans la catégorie des chirurgies esthétiques, il est possible d'en obtenir une prise en charge à conditions que :

- la réduction ait été prescrite par un médecin

- la réduction dépasse les 300 grammes par sein

Si vous obtenez une prise en charge, vous devrez d'abord payer les honoraires du chirurgien et de l'anesthésiste, mais les frais vous seront remboursés en totalité ou partiellement par votre mutuelle. Le mieux est de bien vous renseigner pour ne pas en être déçu.

Dans le cas où l'intervention est sollicitée pour un but purement esthétique, tous les frais seront à votre charge.